Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

lundi 14 juillet 2014

Edgar Cayce et l'Atlantide


Lors de ces lectures, Cayce affirmait l'existence de l'Atlantide. Il décrivait l'Atlantide comme un vaste continent avec une technologie de pointe dont les réfugiés auraient peuplé l'Égypte antique et les régions précolombiennes d'Amérique. La description de Cayce de l'Atlantide a beaucoup en commun avec celle de Ignatius Donnelly. D'après Cayce, la société atlante a été divisée en deux factions politiques d'une grande longévité : une « bonne » faction appelée les « fils de la loi d'Un » et une faction « mauvaise » appelée les « fils de Belial ». Beaucoup de personnes aujourd'hui vivantes seront, selon Cayce, des réincarnations d'Atlantiens, qui doivent maintenant faire face aux mêmes tentations qu'avant. Cayce avait également prévu la venue d'une certaine « pierre bleue » d'origine atlante, qui devait être trouvée sur « une île des Caraïbes » et devait avoir le pouvoir de guérir. C'est en 1974 qu'une pectolite bleu volcanique, maintenant connue sous le nom de Larimar, a été trouvée en République Dominicaine. Dans les cercles métaphysiques on dit que cette pierre, de gemme colorée, peut soigner, comme avec la plupart des cristaux et de pierres gemmes, mais il n'y a aucune preuve scientifique à ce sujet. L'Atlantide avait, selon Cayce, souffert de trois destructions principales dont un déluge. Selon les lectures, une source importante d'agitation était le désir des fils de Belial d'exploiter les « Choses », des sous-humains, de corps animal2et peu intelligents, contre celui des fils de la loi d'Un, voulant les protéger. Une surcharge du cristal aurait été à l'origine de la destruction par une gigantesque explosion de l'Atlantide.

Cayce donne même dans sa lecture 364-6 les noms d'îles qui restaient après les deux premières destructions, Poseidia, Aryen et Og.

L'Égypte. À côté des périodes bibliques, l'ère la plus significative pour les « lectures de la vie » était l'Égypte ancienne, une civilisation prédynastique se composant de réfugiés atlantes. Cayce avait prétendu avoir été un pharaon inconnu appelé « Ra-Ta », qui avait établi un centre curatif basé sur le spirituel (le « temple du sacrifice ») et un établissement éducatif (le « temple beau »). Ses lectures, diagnostics et récits au sujet du passé et du futur, étaient censés être une suite à son travail plus ancien. Cette civilisation aurait également construit des monuments sur le plateau de Gizeh, dont la grande pyramide et aurait laissé de l'Atlantide des enregistrements dans une salle à cet effet situés quelque part sous le Sphinx.

Edgar Cayce avait donné à peu près 2 500 lectures de vie à des centaines de personnes différentes pendant la période de 1923 à 1944. Parmi ces lectures, 700 parlent de l'Atlantide et de sa civilisation oubliée, en donnant beaucoup d'indications précieuses dans ce pays légendaire, dont suivent ci-dessous quelques extraits.

Position et description de l'Atlantide :

« La position du continent de l'Atlantide est située entre le Golfe du Mexique d'un côté - et la Méditerranée de l'autre. Les preuves sur cette civilisation perdue seront trouvées dans les Pyrénées et au Maroc d'une part, au Honduras Britannique, au Yucatan et en Amérique d'autre part. Il y reste des terres émergées de ce qui a dû être une partie de ce grand continent à un moment ou un autre. Les Antilles Britanniques ou les Bahamas et une partie de celles-ci qu'on peut voir actuellement - si une étude géologique était faite dans quelques-uns de ces endroits - principalement et notamment, à Bimini et à proximité du Golf Stream, des découvertes pourraient être déterminantes. » (lecture 364-3)

Quelle était la taille de l'Atlantide ?

« Pour donner un point de comparaison comme la taille de l'Europe y compris l'Asie européenne - non pas l'Asie, mais l'Asie européenne - vous voyez ? Cela constituait, ainsi que nous l'avons vu, pendant ou après la première des destructions - avec leur position actuelle - la partie la plus méridionale - les îles créées par les premières forces volcaniques ou éruptives (comme on les appellerait de nos jours) qui ont entraîné la destruction de ce continent. » (lecture 364-6)

Cayce avait mentionné dans un grand nombre de ces lectures, qu'existait une division religieuse de l'Atlantide. Appelés les « Enfants de la Loi d'Un » et les « Fils de Belial ». Ces deux groupements semblent avoir été en conflit constant. Nous pouvons d'ailleurs comparer cette situation avec l'Égypte ancienne, où les « Enfants de la Loi d'Un » sont comparables au peuple Juif et les « Fils de Belial » aux égyptiens de l'époque. Là aussi on avait un peuple monothéiste plutôt spirituel, contre un peuple polythéiste orienté vers le pouvoir et le matérialisme. D'après les lectures de Cayce, les conflits entre les « Enfants de la Loi d'Un » et les « Fils de Belial » dégénéraient très souvent en révoltes, soulèvements et rebellions. Nous pouvons facilement les comparer avec la situation de l'Egypte ancienne. Là aussi il y avait des conflits constants entre la classe dirigeante polythéiste et la population juive, elle monothéiste.

Les Enfants de la loi de Un :

« Leurs préceptes étaient que l'âme a été donnée par le Créateur ou est entrée par des sources extérieures dans la projection du moi mental et spirituel aux périodes données. Tels étaient les préceptes de la Loi de Un, rejeté par les Fils de Belial.. » (lecture 877-26)

Les Fils de Belial :

« Les Fils de Belial faisaient partie d'un groupe, ou de ceux qui cherchaient plus le plaisir, la satisfaction, l'usage des choses matérielles pour soi, sans pensée ni considération quant à leur provenance ni aux malheurs des autres, ils étaient des êtres sans moralité... » (lecture 877-26)

La technologie des Atlantes :

La pierre Tuaoi ; « ...Elle avait la forme d'une figure à 6 côtés, dans laquelle la lumière apparaissait comme moyen de communication entre l'infini et le fini; ou le moyen qui permettait les communications avec ces forces extérieures. Ce qui a permis plus tard à l'énergie qui en rayonnait, comme du centre d'où provenaient les activités radiantes, de diriger les différentes formes de transitions ou de voyages pendant ces périodes d'activité des Atlantes.... »

« ...Elle ressemblait à un cristal, quoique sous une forme très différente de celle utilisée alors. Ne les confondez pas, car il y avait entre elles de nombreuses générations de différence . C'était à l'époque où l'on dirigeait les avions, ou les moyens de transport; car à cette époque on voyageait indifféremment dans les airs, ou sur l'eau, ou sous l'eau. Déjà la force par laquelle ces appareils étaient dirigés se trouvait dans cette centrale électrique d'énergie, ou pierre Tuaoi, qui était comme le rayon sur lequel elle agissait. »

« Au début c'était la source du contact entre le spirituel et le mental... » (lecture 2 072-10)
Selon Cayce, c'était l'abus de l'utilisation de ce cristal comme source d'énergie, qui avait conduit l'Atlantide à la perte. Car il semble, à croire ces lectures, que les atlantes utilisaient ces cristaux surtout pour torturer leurs semblables. Ce qui est sûr, c'est qu'ils connaissaient vers la fin une forme d'énergie qu'on ignore aujourd'hui. Nous pouvons d'ailleurs constater, en lisant les lectures de Cayce, que le niveau technologique était aussi développé que le nôtre de nos jours, sinon supérieur.

Il semble que l'Atlantide, selon Cayce, connaissait vers la fin un niveau technologique au moins identique au nôtre. Ils avaient ce que nous appelons aujourd'hui radio et télévision. Ils connaissaient également le transport individuel et public, tel que nous le connaissons. Ce qui est cependant moins bien, c'est le fait que la société atlante était devenue décadente vers la fin et qu'ils avaient commencé à faire des sacrifices humains. Nous retrouvons cette tendance de sacrifices humains comme chez les indiens mexicains, les Mayas, ainsi que chez les Incas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire