Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

dimanche 13 juillet 2014

GOBEKLI TEPE

Göbekli Tepe fut enregistré en tant que site archéologique en 1963 dans le cadre de recherches turco-américaines. Une équipe d'archéologues américains, dont Peter Benedict, remarqua plusieurs collines étranges recouvertes de milliers de silex cassés, ce qui est un signe certain d'activité humaine. Mais les scientifiques n'eurent pas le temps ou les finances pour procéder à des fouilles.
Trois décennies plus tard, un berger de la région aperçut un groupe de pierres aux formes étranges sortant du sol poussiéreux. La « redécouverte » du site parvint aux oreilles des conservateurs du musée de la ville de Şanlıurfa, à cinquante kilomètres. Les responsables du musée contactèrent le ministère approprié, qui, en retour, se mit en relation avec l'Institut archéologique allemand à Istanbul.

En observant l’ouvrage de plus près , il a été établit que les piliers ont été façonnés par des tailleurs de pierre très adroits et munis d’outils performants. Malheureusement en treize ans , seul 5% de la surface du site a été dégagée. Malgré cela , ils ont découvert des cercles concentriques parfaits réalisés en pierre et tout autour , de grandes colonnes de pierres taillées de 6m de haut et pesant 15 tonnes. De plus , il été établit que le site datait de 12 000ans et qu’il avait été enseveli volontairement sous des collines artificielles. Est-il possible que ce site ai été enseveli pour le protéger d’ennemis ? ou peu être pour les générations futures ?
Le mystère s’épaissi lorsque certaines sculptures isolées semblent être des représentations d’animaux non indigènes à la région : sanglier(ou phacochères) ,renard, tatous ou oies


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6bekli_Tepe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire