Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

mardi 15 juillet 2014

HERITAGE ATLANTE , ZEP TEPI




Les vestiges archéologiques égyptiens laissent penser que la civilisation égyptienne ancienne a surgi d’un seul coup en étant déjà entièrement constituée. Avec des savoirs-faire déjà rôdés, qui auraient dû prendre des centaines, voire des milliers d’années d’acquisition. Aucune trace d’évolution, d’un état primitif à une société avancée, n’a été découverte. Ajoutons que ces civilisations orphelines existent tout autour de la planète.

 Même mystère, même absence d'explication. Et la plupart des égyptologues, lobotomisés, ne s'en étonnent pas plus que ça. La plupart, mais pas tous. L'égyptologue new-yorkais John Anthony West a crevé l'abcès : "Comment une civilisation aussi complexe peut-elle surgir déjà toute faite ? La solution de cette énigme coule de source : la civilisation égyptienne n’est pas le fruit d’une évolution, c’est un héritage." 

Bien sûr que c'en est un ! D'après Slosman, les Egyptiens  reconnaissent le fait. En Egyptien ancien, Égypte se disait Ath Ka Ptah, ce qui signifie le deuxième cœur de Dieu, et l'Atlantide (Amenta pour les Egyptiens) se disait Aha Men Ptah, le premier cœur de Dieu.  On ne saurait être plus clair ! L'idée de Slosman est que le dieu Ptah, après avoir séjourné en Atlantide, aurait eu pour second séjour l'Egypte, après la disparition du premier. Fascinante perspective, en vérité.


L'Égypte ancienne, héritage culturel de l'Atlantide

Nous connaissons tous l'Égypte ancienne avec ses momies, pharaons et pyramides. Leur avance culturelle, d'où venait-elle ? Leur culture, ne serait-elle pas un héritage culturel de l'Atlantide ? Aussi bien Platon dans ces dialogues de Timée et Critias, que Cayce dans ses lectures, avaient relaté que la population atlante avait contact avec la culture égyptienne. Ils avaient même mentionné, que les atlantes qui fuyaient leur continent, avaient rejoint entre autre l'Égypte, en emportant avec eux leur culture et un grand nombre de documents. C'est d'ailleurs cela que les prêtres égyptiens confirmaient 9 000 ans plus tard à Solon. Ils avaient confirmé à Solon qu'ils possédaient les papyrus concernant ce qu'ils lui avaient dit. Ces documents n'existent certainement plus à ce jour, car la bibliothèque d'Alexandrie a été détruite à deux reprises. C'est peut être bien ce contact avec la culture atlante qui explique ce miracle égyptien, qui reste encore une énigme à ce jour. Les égyptiens avaient une avance technologique, scientifique et médicale considérable. Ce contact avec la culture d'Atlantide pourrait également expliquer l'énigme sociologique ; leurs pyramides et mégalithes faisaient-ils partie de l'héritage atlante ? Est-ce que l'Égypte avait pris, sans vraiment le vouloir, sur elle la mission de prolonger la tradition Atlante jusqu'à nos jours ? Nous trouvons en effet un peu partout de ces traditions, chez les Grecs anciens, les Templiers, chez les alchimistes, les Francs-maçons et même les Rose-croix.

Aussi bien Platon que Cayce ont mentionné que certains atlantes avaient réussi à fuir vers différents pays, dont l'ancienne Égypte. C'est en fait un historien arabe du neuvième siècle, qui avait fait allusion à des chambres cachées dans les pyramides. Lui, il précise qu'une pyramide d' Égypte aurait été construite trois siècles avant le déluge. La date de la construction mentionnée par cet historien nous amène, en considérant qu'ils croyaient jadis que le déluge avait eu lieu à peu près vingt-cinq siècles avant Jésus Christ, vers l'époque où les grandes pyramides de Guizeh ont été construites. Cette date de construction correspond donc assez bien avec ce que les égyptiens nous avaient laissé en hiéroglyphes, lesquels étaient encore indéchiffrables au neuvième siècle. L'historien arabe relate que la pyramide contenait des caves voûtées remplies de talismans, d'objets étranges, d'instruments en fer et d'armes qui ne rouillaient pas, de modèles de vaisseaux en argiles, de verreries qu'on pouvait plier sans briser,... Il est clair que ces objets avaient été mis là par une civilisation antérieure qui n'aurait pas seulement connu le fer inoxydable, mais également une matière qui ressemble aux plastiques d'aujourd'hui.

Mises à part les citations de cet historien arabe du neuvième siècle, il existe également des chroniques en provenance du lettré Al Massoudi du dixième siècle. Il mentionne également dans ses chroniques l'existence de salles souterraines se situant sous ou à proximité des grandes pyramides, dont il avait dit qu'il s'y trouvait :

« ...Un trésor qu'aucune imagination humaine ne peut évaluer ni même concevoir... »

« ...Une vieille légende raconte même qu'il fut ramené en Égypte il y a très longtemps par nos ancêtres supérieurs qui venaient de l'autre côté de la mer... »

« ...Un trésor qui contient des pierres plus rares et les plus précieuses... »

« ...des merveilles de la haute science héritée de nos ancêtres, des instruments prodigieux qui multiplient les dimensions et les pouvoirs de l'homme, qui lui permettent de mesurer le temps, prévoir l'avenir, voler dans les airs, avancer sous l'eau aussi facilement que sur la Terre... »

Ce qui est intéressant, est que Cayce, lui aussi, avait fait allusion au fait que les atlantes avaient caché des documents, rouleaux sacrés et autres dans un lieu qu'il nommait « Hall Of Records », à ne pas confondre avec un lieu d'enregistrement comme nous les avons dans les aéroports. Le terme « Hall Of Records » signifie ici plutôt « Salle d'archives » et c'est comme tel qu'il faudra le voir. Selon Cayce, cette « Salle d'archives » ne serait pas encore découverte, car les atlantes semblent avoir pris soin de bien cacher leurs trésors, de telle sorte qu'il deviendra peu probable que leurs documents soient profanés par ceux qui ne seraient pas en mesure d'en comprendre leur importance. Ces affirmations de Cayce auraient poussé certains à affirmer que la grande pyramide de Guizeh n'aurait pas été construite vers deux mille cinq cents ans avant Jésus Christ, mais qu'elle datait de 10 500 à 10 400 ans avant Jésus Christ. Les affirmations de Cayce sont une raison pour certains de croire que cette pyramide serait beaucoup plus ancienne que deux mille cinq cents ans avant Jésus Christ. Mais une autre raison, qui prête à croire cela, pourrait être le fait que cette pyramide contient un petit tunnel qui pointe vers un endroit où se trouvait Cirrus 10 500 ans avant Jésus Christ. Mais il faudra peut-être séparer deux faits, la date de la construction, puis la date sur laquelle pointe ce petit tunnel. Les égyptiens avaient peut-être une raison de la pointer, tout comme ils avaient fait avec ce fameux zodiaque de Dendérah, dont un signe, un lion dans une barque, indique d'ailleurs une date d'à peu près mille ans plus tard, c'est à dire à 9792 ans avant Jésus Christ.   

Le lieu que les atlantes avaient finalement choisi pour leur « Salle d'archives », qui devait servir de lieu de stockage de leur savoir ésotérique, religieux, scientifique et leurs lois, était le plateau jadis très fertile de Guizeh. Ce plateau était même à l'époque connu des atlantes pour avoir pu résister à de multiples déluges, inondations et tremblements de Terre. Ils croyaient également que cet endroit était approximativement le centre mathématique des continents terrestres et que cette « Salle d'archives » serait ainsi moins perturbée par les futurs tremblements de Terre et déluges. Cette « Salle d'archives » à été enfermée dans sa propre pyramide, qui devait rester cachée pendant des milliers d'années. Cette pyramide devait se trouver entre le Sphinx et La Grande Pyramide. Depuis la patte droite du Sphinx, nous devrions trouver une entrée qui permettrait l'accès à la « Salle d'archives ». Cet accès ne devait être découvert qu'au moment où l'humanité aurait acquis un niveau spirituel suffisamment élevé, au début de la cinquième ère.



Zep Tepi

Nos manuels d'Histoire nous racontent que les égyptiens ont construit les pyramides , le Sphinx et d'autre merveilles de l'Égypte mais est-ce vrai ? Même aujourd'hui il serait inimaginable même avec les plus grandes grues du monde de bâtir toutes ces merveilles en aussi peu de temps que les Égyptiens , alors comment avec les techniques de l'époque ont ils pu ? Il y a 5000 ans ,la seule méthode utilisée pour déplacer les immenses blocks de pierre sur des rondin de bois or a cette époque comme maintenant ,il n'y pousse que des dattiers .Le bois du dattier n'est pas assez résistant pour faire cela! Les anciens grecs écrivaient que les prêtres égyptiens parlaient d'une civilisation antérieur a la leur. La meilleur preuve serait celle de la liste des rois d'Abydos . Sur la fresque, le pharaon Séti dit a son fils Ramsès II:

" Regarde mon fils , voici la lignée de tous les rois d'Égypte ", en partant de Menés le 1er roi de l'Égypte dynastique . Mais les égyptologues s'arrêtent ici en 3000 av. JC . Ils ne tiennent pas compte de l'autre coté du mur . Là où Séti dit a Ramsès :

" Voilà ce qu'il c'est passé bien avant le règne de Menés , il y a des milliers et des milliers d'années , quand la terre d'Égypte était gouvernée par les dieux et les demi dieux ".




Ils appelaient Zep Tepi , le commencement des temps quand Isis et Osiris ont créé le Nil , la terre d'Égypte et ces habitants , quand ils ont amenés les fruits de l'agriculture , le savoir , la générosité et la beauté . Mais Seth le frère d'Osiris est devenu jaloux de leur bonheur et il a tué Osiris . Il plongea le pays dans la violence et la terreur .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire