Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

mardi 15 juillet 2014

Technologie des Bâtisseurs

Sculpter les pierres

Lorsque l’on examine la boite a outils dont les égyptiens se serait soi-disant servis pour créer ces sculptures fantastiques , nous ne trouvons rien qui puisse les expliquer car ces outils sont incapables de créer ces bords minutieux , ces surfaces si lisses et extrêmement précises. L’expert en ingénérie Chris Dunn a fait de la recherche sur plusieurs décennies sur les outils de constructions utilisés par les anciens égyptiens. Au fil des ans , il a contredit la notion selon laquelle ils utilisaient de simples outils.Ayant minutieusement étudié les site anciens , il fit des découvertes stupéfiantes. Alors qu’il étudiait la site d’Abou Rawash , il trouva un indice : un bloc de granite avec une grande entaille. Après y avoir mûrement réfléchit , il compris que le seul moyen d’entailler le bloc de cette façon est d’avoir une scie ayant un diamètre de 10m .

 
 



Il trouva en suite d’autres traces laissées par des machines , entre autre sur le site de Louxor. Par exemple on peu voir que l’outils de taille et de sculpture aurait légèrement dérapé sur certaines statues .Dunn croit aussi que les grandes dépressions dans le sol de Gizeh ne sont pas des fausses de barque mais plutôt ’endroit où l’on plaçait les fameuses scies de 10m.

 



Ensuite , Dunn verifia les marges de tolérances du sérapeum a Saqqara. Plaçant son gabarit sur la surface , il constata que les tolérances étaient les mêmes que celle d’aujourd’hui soit 5/100 de millimètre


            

A la fin du XIXe siècle , l’archéologue Flinders Petrie a fouillé l’Egypte ,cherchant la trace des exploits techniques des anciens egyptiens. Le résultat de ses recherches contredit complétement le fait que les egyptiens utilisés des outils rudimentaires .Au « Petrie Museum » on retrouve nombre d’artefact appuyants sa thèse.Par exemple on retrouve la trace de trous faits pas des forets . Alors qu’il tavaillait dans la grande pyramide , il trouva un foret tubulaire fait de granite .Ensuite il en trouva de grand nombre . Ce qui est interresant sur celui de Gizeh ,c’est qu’il s’agit d’une pierre très dure qui a été soigneusement rainurée .





Ca théorie fut que les egyptiens avaient accès a des mèches en diamant ou des pierres précieuses qui auraient pu entailler le granite .Mais il ne découvra jamais de diamant dans ses recherches . Comment ont-ils alors fait pour rainurer le foret avec autant de précision.



Déplacer les pierres



Aujourd’hui plusieurs scientifiques pensent qu’ils ont eu recoure a des techniques d’ultrason ou un système d’antigravité servant au levage et au déplacement des blocs . Ce serait un dispositif ancien qui servait a créer une vibration sonore laquelle produisait a son tour un champ électromagnétique a même de neutraliser la force de gravité . Ce disque a ultrason manipulé par un artisan qualifié a servit a construire la plupart des structures de Gizeh .


Un autre exemple frappant des techniques sophistiquées de l’époque :

- la grande pyramide contient un coffre en granite vide. Jadis on se servait de sable et de diamant pour polir le granite , mais dans ce cas précis d'après les experts : aujourd'hui si l'on devait refaire cela , la mèche pénétrerait dans le granite a raison de 5/1000eme de millimètre par tour . Tandis qu'ici la seul explication est qu'ils se sont servis d'un outil a moteur , une foreuse qui est beaucoup plus rapide que les nôtres aujourd'hui : 1/100 millième de millimètre par tour .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire