Menu Deroulant

Le menu déroulant rencontre des problèmes. Vous retrouverez tous les articles dans l'historique de droite

dimanche 13 juillet 2014

TROUS DE VER

LA THEORIE DES TROUS DE VER

En 1905 , Einstein publie la théorie de la relativité restreinte selon laquelle on ne peu pas dépasser la vitesse de la lumière (300 000km/sd). En 1915 cependant , Einstein invente une théorie qui va plus loin encore : La théorie générale de la relativité. Au lieu de chercher a surmonter les lois de la physique , cette théorie se propose de les contourner. L’espace temps est la clé ! L’espace temps est un tissu qui peut se détendre , se rétrécir ou même se déchirer .On tien là la possibilité de franchir la limite que représente la vitesse de la lumière. La théorie d’Einstein dit que la matière courbe l’espace temps. Imaginons une lourde sphère posée sur une feuille de caoutchouc , la sphère en pesant sur la feuille y forme un creux .Si une sphère plus petite est alors lâchée sur la feuille , elle tombera en spirale vers la plus lourde. Einstein émet la théorie selon laquelle l’espace ( comme la feuille de caoutchouc) se déforme sous l’effet des objets qui voyagent en lui. Mais si l’espace peut ainsi se déformer , se dessine alors une nouvelle manière de voyager d’un bout a l’autre de la galaxie.

    


Sur une feuille de papier , la ligne droite est le plus court chemin entre deux points. C’est oublier que si vous plier la feuille , vous vous apercevez que le plus court trajet entre deux points est le trou de ver.

   



Ces trous de vers d’après certains scientifiques seraient des couloirs d’espace/temps qui se présentent comme des raccourcis entre des régions éloignées de l’espace. Théoriquement en empruntant un trou de ver , on pourrait voyager d’une partie a l’autre de notre galaxie plus que ne le ferait un rayon de lumière dans l’espace et le temps normaux.


Les trous de vers constitueraient peu être le réseau de transport idéal , quoique la manipulation des lois de la physique puisse entrainer des conséquences catastrophiques. Pour l’instant on ignore dans quelles circonstances ils sont stables .Ils sont peu être assez radioactifs et des radiations pourraient se produire a l’entrée du trou qui risque également de se refermé avant même qu’on puisse y pénétrer. A supposer qu’on puisse recréer un trou de ver artificiel , il faudrait d’énormes quantités d’énergies pour déchirer le tissu de l’espace et du temps. Si certains extraterrestres utilisent cette méthode , ils ont surement trouver la solution pour contrôler le trou de ver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire